Machines et Equipments MFO

Nouvelles
Arrêt prolongé d’une voiture électrique

Quelques conseils de base.


4 novembre 2021
Par MFO Personnel

Photo: Gouvernement français

Spécialiste de la location de voitures électriques, la société Beev a déjà publié un livre blanc intitulé « La voiture électrique pour les nuls » et conçu un simulateur pour déterminer l’achat du véhicule électrique qui convient le mieux au besoin du client. En septembre dernier, elle a cette fois posté sur son site un article sur l’entretien des voitures électriques lors d’un arrêt prolongé, dont voici l’essentiel.

Tout d’abord, l’entretien d’une voiture électrique est moins compliqué que pour une voiture thermique. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une voiture électrique possède moins de pièces qu’une voiture thermique. Avec pour conséquence que l’entretien d’un véhicule électrique coûte quatre fois moins cher que celui d’un véhicule thermique.

De nombreuses pièces d’usure sont similaires entre la voiture thermique et la voiture électrique. Pensons aux amortisseurs, aux pneus, aux freins et à certains éléments mécaniques et électroniques comme la suspension, le système de filtrage et la climatisation par exemple. Cependant d’autres ne sont pas présents dans une voiture électrique : la vidange de l’huile, la boîte de vitesse, l’embrayage. Les plaquettes de freins sont quant à elles moins sollicitées et nécessiteront donc moins d’entretien, la récupération par les freins (SREC) permettant d’ailleurs d’assurer une meilleure longévité des freins

Advertisement

Cela dit, que faire lors d’un arrêt prolongé d’un véhicule électrique, si on souhaite la récupérer en bon état ? Surtout à l’approche de l’hiver, si l’intention est de remiser son véhicule jusqu’au printemps.

Brancher sa voiture électrique : lorsque la voiture électrique est immobilisée pour une longue période, il est conseillé de charger son véhicule à 100 % puis de débrancher le véhicule. Le niveau idéal de charge se situe entre 50 % et 75 % de la  batterie. En effet, laisser son véhicule électrique en batterie faible sur une trop longue durée peut affecter son autonomie et l’endommager. En clair, cela pourrait entraîner un vieillissement prématuré de la batterie.

Stationner à température ambiante : les changements de température extérieure affectent la capacité de la batterie du véhicule électrique. Il est donc préférable de stationner la voiture dans un endroit clos, ni trop chaud ni trop froid. Un garage ou une place en parking en souterrain fera amplement l’affaire.

Vérifier la pression des pneus : tout comme n’importe quel véhicule, lorsqu’une voiture électrique reste stationnée trop longtemps, il est important de prêter attention à l’état de ses pneus. Pour éviter que le caoutchouc ne se déforme, il est recommandé d’augmenter la pression des pneus de 0,2 à 0,5 bar. Si l’immobilisation venait à durer plus d’un mois, dans ce cas, il est préférable de gonfler les pneus à une pression de 3 ou 4 bars.

 

 

https://beev.co/


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*