Machines et Equipments MFO

En Vedette
Travailler en sécurité avec des équipements lourds

octobre 5, 2022  By Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST)


Photo: gracieuseté de Thank you for your assistant/Getty

L’équipement lourd permet aux fabricants d’obtenir des résultats incroyables, depuis la construction des véhicules et des logements préfabriqués pour maintenir les communautés approvisionnées des nécessités de vie. Cependant, l’utilisation d’équipements lourds ou le travail à proximité de ceux-ci s’accompagne d’un risque accru de blessure, ou même les décès. Les personnes travaillant dans des installations où se trouvent des équipements lourds doivent recevoir une formation approfondie sur le bon fonctionnement de ces équipements et sur les mesures à prendre pour assurer la sécurité de ceux qui se trouvent à proximité.

Identifier les dangers et évaluer les risques

Les risques associés au travail avec ou à proximité d’équipements lourds varient en fonction de l’équipement utilisé. Des blessures peuvent se produire si la vue de l’opérateur est obstruée ou mauvaise, soit en raison du transport d’une charge, soit en raison de la conception de l’équipement ou de l’usine. Les travailleurs peuvent également être coincés entre l’équipement et un mur ou écrasés si l’équipement se renverse. L’exposition aux pièces mobiles, aux énergies dangereuses (gravitationnelle, électrique, électromagnétique, magnétique), à la chaleur ou au froid, au bruit et aux vibrations doit également être prise en compte. Partout où des gaz ou des liquides sont sous pression, il existe un risque de blessure par injection de ces systèmes pneumatiques ou hydrauliques. Le risque accru de blessures graves s’accompagne de risques psychologiques tels que le stress et d’autres facteurs de risque pour la santé mentale.

Advertisement

Puisqu’il existe de nombreux types de machines et de processus différents, il convient de procéder à une évaluation des risques et de mettre en place des mesures de contrôle pour chaque machine ou situation avant de l’utiliser. Il peut être nécessaire d’impliquer des personnes ayant une expertise spécialisée ou technique, comme un ingénieur, un professionnel de la sécurité ou le fabricant de l’équipement. Les contrôles pré-opérationnels et l’évaluation du lieu de travail avant l’utilisation de toute machine sont essentiels. Les travailleurs doivent être formés aux procédures de montage et de démontage des machines, à la capacité ou à la charge utile de chaque machine, à son rayon d’oscillation et à l’importance de la zone tampon ou du «cercle de travail» est dont requises pour que les autres travailleurs doivent se tenir à l’écart.

Conseils généraux pour un fonctionnement sûr

Lorsque les dangers ont été identifiés, et les risques évalués et contrôlés, les travailleurs qui se préparent à utiliser des machines lourdes doivent commencer par une évaluation visuelle exhaustif de l’équipement. Vérifiez les pneus pour détecter les signes d’usure ou les pièces desserrées et vérifiez les niveaux de liquide. Certaines pièces sont-elles fissurées ou endommagées ? Vérifiez que les lumières, les klaxons et les alarmes de secours fonctionnent correctement. Le mouvement normal ou l’extension de l’équipement sont-ils entravés de quelque manière que ce soit ? N’utilisez jamais une machine qui ne fonctionne pas exactement comme le fabricant l’a prévu, et ne remplacez pas une machine conçue pour une tâche différente.

L’équipement de sécurité requis pour les travailleurs peut comprendre des dispositifs de protection contre le retournement, des ceintures de sécurité, des glissières de sécurité et des équipements de protection individuelle tels que des casques de sécurité, des gants, des vêtements à haute visibilité et des bottes de travail à embout d’acier. Veillez à ce que tous les travailleurs se trouvant à proximité comprennent les dangers et l’emplacement du cercle de travail, la manière de s’en tenir à l’écart et la manière de signaler si quelque chose ne va pas

La taille de l’équipement et le bruit peuvent empêcher les opérateurs de voir ou d’entendre si un collègue se trouve à proximité. Donc, c’est important que chacun sur le lieu de travail comprenne le moyen de communication approprié si l’accès à la zone est nécessaire. Envisagez d’utiliser des radios bidirectionnelles ou d’avoir un observateur à proximité pour avertir les travailleurs proches du danger et signaler à l’opérateur de s’arrêter. En cas de blessure, les travailleurs doivent être formés pour savoir qui alerter et comment envoyer les services d’urgence rapidement.

Favoriser un lieu de travail psychologiquement sûr

Un élément fondamental du maintien d’un lieu de travail sûr avec des équipements lourds est de s’assurer que les travailleurs se sentent encouragés et soutenus pour faire part de toute préoccupation en matière de santé et de sécurité, y compris la sécurité psychologique. Ils doivent savoir qu’ils peuvent signaler tout risque de sécurité perçue à leur superviseur sans inquiétude de répercussion.

Il y a plusieurs façons pour les employeurs d’encourager la sécurité psychologique : par la gestion de la charge de travail, une direction claire, la civilité et respect, ainsi que la protection de la sécurité physique, pour n’en citer quelques-unes. En outre, il faut veiller à ce que les travailleurs bénéficient des pauses adéquates tout au long de la journée, mettre en œuvre des programmes de gestion de la fatigue et sensibiliser les travailleurs à la consommation des substances psychoactives et à la façon dont elle peut affecter leur capacité de travailler.

Les superviseurs peuvent encourager la sécurité psychologique en vérifiant régulièrement auprès des travailleurs qu’ils maintiennent un équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée et qu’ils ne souffrent pas d’épuisement ou d’autres symptômes de détérioration de la santé mentale.

Les équipements et machines lourds ont été un bénéfice pour le secteur manufacturier, contribuant à augmenter la production et à atteindre les objectifs tout en améliorant la sécurité des travailleurs. Toutefois, n’oublions pas que des travailleurs sûrs et en bonne santé sont au cœur de toute opération. Investir dans leur bien-être et leur sécurité sera toujours très rentable.

Évaluez le risque de chaque pièce d’équipement motorisé dans cet ordre :

  1.  Comprenez le matériel et savoir comment l’utiliser en toute sécurité.
  2. Identifiez toutes les tâches effectuées par et associées à l’équipement. Quels risques peuvent découler de l’utilisation et de la mauvaise utilisation ? Quelles sont les pièces mobiles et les protections correspondantes actuellement en place?
  3. Identifiez qui utilisera l’équipement, et à quelle fréquence.
  4. Déterminer comment l’équipement sera utilisé.
  5. Estimez le risque de chaque danger en considérant la gravité des blessures et ou incidents possibles, et la probabilité que cela se produise.
  6. Éliminez les dangers quand c’est possible.
  7. Utiliser des mesures de protection pour contrôler le risque de chaque danger, en considérant la conception, la sauvegarde, les contrôles administratifs, y compris la formation, et d’autres mesures telles que l’équipement de protection individuelle.
  8. Réévoluer pour estimer le nouveau niveau de risque.
  9. Répéter le processus si le niveau de risque n’a pas été éliminé ou contrôlé efficacement.


Imprimer cette page

Advertisement

Stories continue below


À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*