Machines et Equipments MFO

En Vedette
Une composante essentielle de la vie urbaine

L’ascenseur est au cœur du flux des personnes.


5 août 2021
Par Pierre Deschamps

Photo: TKelevator

À la fin du 19e siècle, les édifices urbains gagnent en hauteur, ce qui leur vaut d’être désignés comme des gratte-ciels. Cette verticalité urbaine voit naître alors l’ascenseur qui assure les déplacements en hauteur. En fait, les premiers ascenseurs ne font que monter vers les étages supérieurs, les descentes se faisant alors par les traditionnels escaliers.

Aujourd’hui, pour banal qu’il peut sembler au commun des mortels, l’ascenseur est tout de même une composante essentielle des villes intelligentes, dont l’un des objectifs est de nous faciliter la vie. Le déplacement des personnes constitue d’ailleurs un élément-clé de toute ville intelligente. Comme le souligne avec à-propos Daniel Shepherd, sur le site tahawultech.com, dans les villes intelligentes « les flux de personnes se démarquent comme un domaine clé. Et au cœur du flux de personnes se trouve l’ascenseur ».

Dans un tel contexte, pour assurer le déplacement des personnes avec régularité et efficacité, la maintenance des ascenseurs devient un enjeu de taille sur plusieurs plans. Un problème d’ascenseur peut avoir toutes sortes de conséquences, dont une perte de revenus, voire même faire l’objet de poursuites légales en cas d’accident.

Advertisement

Tout dernièrement, « en raison de problèmes d’ascenseur et pour la sécurité de nos invités, la plate-forme d’observation sera fermée indéfiniment », a déclaré sur les réseaux sociaux le personnel du San Jacinto Monument, un site qui commémore une bataille décisive qui a conduit à l’indépendance du Texas en 1836. Ce monument est à la fois la colonne de maçonnerie la plus haute au monde et le mémorial de guerre le plus haut au monde. En raison de la fermeture de la plate-forme d’observation, ce site touristique habituellement fort fréquenté a dû réduire le prix d’admission du musée situé à sa base.

En juillet, un enfant de 7 ans a été tué dans un accident d’ascenseur en Caroline du Nord survenu dans une maison de location dans les Outer Banks. Selon l’Associated Press, l’enfant serait resté coincé entre la porte de l’ascenseur et la cage d’ascenseur. En cause, un espace trop profond entre la porte extérieure et la porte intérieure de l’ascenseur. La U.S. Consumer Product Safety Commission (CPSC) a déclaré à la suite de cet accident que « les espaces peuvent être rendus plus sûrs en plaçant des gardes d’espace sur les portes extérieures ou en utilisant des dispositifs de surveillance électroniques qui désactivent les ascenseurs lorsqu’un enfant est détecté dans l’espace ».

Ces deux exemples mettent en lumière la nécessité de porter une attention toute particulière à la conception et à la maintenance d’ascenseurs. Plus particulièrement, la maintenance d’ascenseurs ressort d’une réglementation assez stricte, régulièrement revue et mise à jour.

Comme l’a annoncé le site REMI Network il y a tout juste quelques semaines, « des modifications réglementaires récemment approuvées permettent à la Technical Standards and Safety Authority (TSSA) de l’Ontario d’imposer des sanctions financières en cas de non-respect des exigences légales. Les données sur les pannes d’ascenseurs doivent également être signalées à la TSSA pour publication en ligne ».

En substance, « les propriétaires d’ascenseurs dans un foyer de soins de longue durée ou un immeuble résidentiel devront signaler toutes les pannes prolongées (c’est-à-dire de 48 heures ou plus) à la TSSA, ainsi que la cause de la panne et certaines caractéristiques du bâtiment/ascenseur via un formulaire en ligne ». Ces deux modifications entreront en vigueur le 1er juillet 2022.

Selon ce que rapporte le site Shine, qui présente des informations sur Shanghai et la Chine, les autorités municipales de Shanghai ont récemment publié « une norme technique de sécurité pour les ascenseurs dans les bâtiments résidentiels qui est récemment entrée en vigueur ». En vertu de la nouvelle norme, toute installation d’ascenseur doit prendre principalement en considération trois facteurs : la structure des bâtiments existants, la sécurité d’exploitation et le confort des passagers, notamment celui des personnes âgées.

Plus précisément, « la norme stipule que la hauteur de chute entre les cabines d’ascenseur et le sol doit être contrôlée à ± 15 mm, ce qui réduit les risques de chute lorsque les personnes âgées entrent ou sortent des ascenseurs et facilitent le déplacement des personnes en fauteuil roulant ».

À l’origine de cette nouvelle norme, le septième recensement de la population de la ville qui indique que « 23,4 % des résidents permanents sont âgés de 60 ans et plus, ce qui fait des besoins des personnes âgées une priorité pour les installations d’ascenseurs », a déclaré l’Administration de Shanghai pour la réglementation du marché qui est fort soucieuse de la sécurité des usagers, sachant que d’ici la fin de l’année, plus de 1 000 nouveaux ascenseurs seront installés dans ce qui est la plus grande ville de Chine.

Une société spécialisée dans l’inspection d’ascenseurs comme Atis affirme que « le conseil d’entretien le plus important de tous est peut-être de s’assurer que les inspections ont lieu tous les jours. Cela ne signifie pas que les travaux de réparation doivent être effectués quotidiennement, mais qu’il doit y avoir quelqu’un en charge d’examiner quotidiennement tous les aspects les plus importants de l’ascenseur. Cela aide à identifier les signaux d’alarme potentiels avant qu’ils ne deviennent un problème ».

Les principaux signaux d’alarme en question sont la qualité de conduite, l’écart de niveau entre le palier de l’étage et celui de l’ascenseur ainsi que le comportement des portes. Une mauvaise qualité de conduite est le signe avant-coureur d’un problème imminent d’ascenseur qui nécessite une mise au point technique rapide. Un écart trop prononcé de niveau est souvent un signe que l’ascenseur a besoin de travaux ; c’est aussi un problème potentiel de responsabilité si quelqu’un trébuche sur la surface inégale et se blesse, au dire de Janelle Penny, sur le site buildings.com. Les problèmes de portes, qui comptent pour plus de 50 % des arrêts d’ascenseur, requièrent pour leur part une intervention immédiate qui nécessite habituellement une révision du système d’ouverture-fermeture.

Quelle que soit l’usage que l’on fait d’un ascenseur (grand public, réservé au personnel, monte-charge…), il ne faut jamais oublier, comme le fait remarquer le site drieux-combaluzier.com, que : « Au-delà d’un usage raisonné de l’appareil, choisir la maintenance idéale comprenant le bon niveau de service peut également permettre de décupler la durée de vie d’un ascenseur. »

https://www.tahawultech.com/
https://www.reminetwork.com/
https://atis.com/
https://www.wemaintain.com/fr
https://www.buildings.com/
https://www.shine.cn/
https://www.drieux-combaluzier.com/
https://www.tkelevator.com/global-en/


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*