Machines et Equipments MFO

En Vedette
La GMAO, une solution qui se raffine sans cesse


4 mai 2021
Par Pierre Deschamps

PHOTIO: Traitov / Getty Images.

Apparue aux tournants des années 1990, la gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO) a fait depuis son entrée dans toutes les sphères d’activités, que ce soit l’usine, l’entrepôt, l’hôpital, le centre de distribution aussi bien que la flotte de véhicules.

Aujourd’hui, les entreprises qui utilisent la GMAO peuvent conserver des registres de maintenance précis et optimiser le temps de travail grâce à une planification optimisée et à une hiérarchisation plus précise qu’auparavant. Au global, elles économisent sur les coûts de production en effectuant des protocoles de maintenance destinés à réduire les ruptures d’activité de toutes sortes.

Comme le souligne Erica Schueller, directrice éditoriale du groupe Endeavour Commercial Vehicle, « les capacités des logiciels de gestion de la maintenance ont subi un changement important au cours des dernières années. Les plateformes logicielles sont désormais plus souvent hébergées sur un serveur Web [infonuagique ou cloud, en anglais] au lieu d’être téléchargées localement sur les appareils maison. Cela offre une flexibilité et une évolutivité supplémentaires pour les opérations de maintenance ».

Advertisement

À cette flexibilité fonctionnelle, s’ajoute en effet la possibilité d’utiliser différents matériels comme l’ordinateur de bureau ainsi que les appareils mobiles comme les tablettes et les téléphones intelligents pour ordonner et superviser des tâches de maintenance.

Cela dit, le passage à l’infonuagique a occasionné une modification de la structure de paiement des logiciels de GMAO. Lorsqu’on télécharge de tels logiciels sur un ordinateur, il faut généralement acheter le logiciel et, la plupart du temps, débourser périodiquement pour de mises à niveau et des frais de soutien technique. Avec l’infonuagique, la tarification est fondée sur une redevance mensuelle, pour chaque utilisateur ou appareil, selon le fournisseur, à quoi s’ajoutent des mises à niveau supplémentaires en fonction des besoins en fonctionnalités de l’utilisateur.

S’il y a un secteur d’activité où la GMAO s’avère particulièrement utile, c’est bien celui de la maintenance d’une flotte de véhicules.  Dans ce cas, l’utilisation d’un logiciel de GMAO « ne se limite pas au respect des exigences de conformité et au suivi des calendriers d’entretien, indique Erica Schueller. Avoir la bonne GMAO permet aux flottes de communiquer et d’intégrer des informations provenant d’autres départements de l’entreprise qui exploite la flotte. La GMAO peut également fournir des méthodes pour suivre et identifier les dépenses des ateliers et des véhicules, gérer l’inventaire des pièces, l’identification et la gestion des garanties, etc. »

En outre, le fait d’utiliser un logiciel de GMAO permet en tout temps de localiser un véhicule et d’avoir des données à jour sur son état général, qu’il soit à l’arrêt ou en mouvement. À distance, on peut également connaître le nombre total de kilomètres parcourus ou le nombre de kilomètres parcourus pour une ou plusieurs périodes données, tout autant que le nombre d’heures d’utilisation de telle ou telle pièce. Si un code de défaut apparait au tableau de bord d’un véhicule, un message est aussitôt envoyé au système qui peut déclencher une alerte et, selon le niveau de gravité du problème, produire une demande de service et identifier le technicien à qui sera confié le mandat de maintenance. Selon une séquence préétablie, un logiciel de GMAO peut générer des rapports d’inspection qui peuvent servir à établir des historiques ou être utilisés pour modifier et améliorer les façons de faire.

Une fois connue toutes ces informations – bien générales, il faut le dire – que faire quand vient le temps de choisir un logiciel de GMAO ? En règle générale, il faut se fier aux conseils des experts en la matière qui, comme Brian Turner, rédacteur technique sur le site de Techradar, a récemment dresser la liste de cinq meilleurs logiciels de GMAO, cuvée 2021. Voici son évaluation de ces cinq logiciels.

  • Le logiciel GMAO d’UpKeepd vise à simplifier le processus de gestion de la maintenance grâce à une plate-forme mobile basée sur le cloud. Les demandes de travail sont accompagnées d’images de problèmes qui peuvent être facilement transformées en bons de travail, et des codes QR sont fournis pour faciliter l’analyse de tout actif pour son historique de maintenance, mais aussi son inventaire. Le comptage des stocks peut également être fourni pour les pièces et les pièces de rechange dans le cadre de la gestion des stocks, et une requête de fourniture peut être créée lorsque le stock est bas.
  • Le logiciel de Hippo CMMS fournit une solution tout-en-un pour la gestion de la maintenance, la couverture des équipements et des bons de travail, la maintenance préventive et la gestion des fournisseurs, le tout dans une plate-forme mobile SaaS (Software as a Service, ou Logiciel en tant que Service, en français) basée sur le cloud. Le système offre la possibilité de générer, d’examiner et de recevoir des bons de travail ainsi que de suivre les tâches de maintenance. Les informations sur les actifs peuvent être facilement stockées et accessibles à l’aide d’étiquettes d’identification, de manuels d’exploitation et de maintenance.
  • Le logiciel eMaint CMMS propose une GMAO flexible, configurable et évolutive afin de travailler avec le plus large éventail d’entreprises, de besoins et de budgets. eMaint est une plate-forme complète qui couvre tous les principaux domaines de travail, de gestion des actifs et des stocks, de la maintenance prédictive et préventive, ainsi que de la planification et de la commande, le tout présenté dans des rapports faciles à utiliser et des plans de site interactifs. Un gestionnaire des demandes de travail facilite la gestion, l’organisation et la hiérarchisation des demandes de travail et des commandes de pièces.
  • Le logiciel Limble CMMS est une plate-forme de gestion de la maintenance qui exécute le dans le cloud en tant que SaaS et fournit des applications pour les appareils mobiles Android et iOS. Le système de demande de travail permet aux utilisateurs autorisés de soumettre un problème en scannant un code QR ou en entrant une URL pour saisir leur demande.
  • Le logiciel Fiix CMMS fournit une GMAO mobile conviviale qui établit les programmes et les plans de maintenance ainsi que la maintenance prédictive. Comme il est compatible avec les appareils mobiles, cela le rend idéal pour travailler sur le terrain ou dans tout environnement où on peut apporter un smartphone ou tout autre appareil mobile.

À lire ce qui précède, on serait toutefois porté à croire que tout le monde utilise un logiciel de GMAO. Or une récente statistique montre que seulement quelque 40 % des équipes de gestion de la maintenance utilisent un logiciel de GMAO. Les fournisseurs de tels logiciels ont donc encore de beaux jours devant eux.

 

https://www.facilitiesnet.com/

https://blog.urbest.io/

https://cv.endeavorb2b.com/

https://www.techradar.com/

https://www.mobility-work.com/fr

https://www.fleetowner.com/

https://www.onupkeep.com/

https://hippocmms.iofficecorp.com/

https://www.emaint.com/

https://limblecmms.com/

https://www.fiixsoftware.com/

 

 


Imprimer cette page

À propos

Mots clés



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*