Machines et Equipments MFO

En Vedette Lubrification
L’achèvement du cycle de maturité et de fiabilité des équipements industriels

Tout programme d'amélioration de la fiabilité des équipements passe par une période d'apprentissage développemental allant d’une mentalité basée sur le principe de "casser et réparer" à une maturité complète de la gestion des actifs.


4 mai 2022
Par L. (Tex) Leugner

Sujets

Photo: © Chalabala / Adobe Stock

À quel stade de développement se trouve l’organisation de la maintenance dans votre entreprise ou votre usine? Les questions et les directives suivantes vous aideront à déterminer si vous êtes sur la bonne voie pour atteindre la maturité de fiabilité de vos équipements.

Est-ce que la direction de l’entreprise démontre activement son soutien à une culture d’amélioration continue en ce qui a trait à la fiabilité des équipements ainsi qu’à celle des compétences du personnel ?

LOGIQUE : La direction d’une organisation doit établir et soutenir une vision mettant de l’avant une culture qui soutient continuellement l’amélioration de la fiabilité des équipements et les niveaux de compétences et de connaissances du personnel.

Advertisement

L’organisation a-t-elle construit une structure organisationnelle qui place les groupes d’opérations et de maintenance sur des niveaux de coopération égaux?

LOGIQUE : Dans de nombreuses organisations, le service de maintenance est sous la supervision des groupes d’opérations ou de production. Cette structure s’inspire d’une philosophie erronée selon laquelle la maintenance, ou tout ce qui s’y rapporte, représente un coût plus qu’un atout. Cette philosophie crée d’ailleurs des tensions et des comportements menant à des situations où l’on ne consacre pas suffisamment de temps à des activités de maintenance efficace. Cette structure entraîne une augmentation des coûts de maintenance en raison de pannes répétées ou d’arrêts de production qui auraient pu être évités.

L’organisation dispose-t-elle d’un ensemble bien conçu et défini de rôles et de responsabilités entre les groupes responsables des opérations et de l’entretien des équipements?

LOGIQUE : Le rôle est la fonction spécifique réalisée tandis que les responsabilités sont les tâches ou les devoirs exigés par le rôle. Souvent, il y a des conflits entre un rôle spécifique et un ensemble de responsabilités ce qui peut entraîner une confusion et des erreurs dans la prise de décision.

Est-ce que la direction de l’organisation met davantage l’accent sur la réduction des coûts des activités de maintenance que sur l’amélioration de la fiabilité des équipements?

LOGIQUE : Statistiquement, lorsque l’accent est mis sur la réduction des coûts, il est inévitable que la fiabilité se dégrade. Par contre, si on se concentre sur l’amélioration de la fiabilité, les coûts diminuent. Il est impossible d’améliorer ou même de maintenir la fiabilité existante si nous laissons les machines se détériorer. Lorsque des activités de maintenance préventive appropriées sont reportées, et ce, peu importe si la surveillance de l’état des équipements est négligée ou que les résultats sont ignorés, les pannes et les défaillances sont inévitables. Les technologies de maintenance préventive et de surveillance de l’état des équipements, telles que les analyses de vibrations et les procédures et processus basés sur la fiabilité, doivent être continuellement revues et améliorées pour que la fiabilité devienne mature.

Quel processus est mis en place à votre atelier lorsqu’une nouvelle pièce d’équipement est installée?

LOGIQUE : Toutes les nouvelles machines devraient être évaluées en maintenabilité et en fiabilité avant d’être conçues ou achetées. Une fois sélectionnée, l’installation d’un nouvel équipement est très souvent complétée rapidement parce que l’accent est mis sur la production immédiate plutôt que sur le fait de s’assurer que la nouvelle machine fait efficacement ce pour quoi elle a été conçue. Les nouvelles machines doivent être correctement installées, mises en service attentivement et testées sur le plan opérationnel. Toutes les exigences en matière de maintenance préventive doivent être respectées et documentées avant d’être mises en service.

Comment votre organisation de maintenance réagit-elle lorsqu’une panne ou un arrêt se produit?

LOGIQUE : Selon le degré de dépendance de l’équipement sur lequel se produit une panne, de nombreuses organisations réagissent immédiatement et effectuent des réparations. Cependant, elles font l’erreur de ne pas prendre le temps d’évaluer les causes possibles de la défaillance pendant le démontage de la machine. Il est évident qu’une réparation immédiate est nécessaire, mais cette réparation doit comporter une inspection détaillée et documentée, avec des photos prises dans le cadre de la procédure de démontage, afin de pouvoir effectuer une inspection des causes profondes et une évaluation correspondante du type de défaillance.

Cette inspection de démontage est inestimable et elle devrait faire partie du processus de prévention de la récurrence des défaillances. Dans les nombreuses organisations, les défaillances récurrentes de types similaires sont considérées comme normales, mais si une inspection de démontage est accompagnée d’une documentation systématiquement effectuée, le coût global d’une maintenance corrective approfondie serait environ trois fois inférieur au coût d’une maintenance avec réactions rapides aux défaillances. En fait, chaque panne ou arrêt devrait être documenté et étudié dans le cadre d’un programme de fiabilité mature.

Estce que votre groupe d’entretien a conçu un programme d’entretien préventif efficace et efficient?

LOGIQUE : Quand les programmes de fiabilité des équipements arrivent à maturité, les tâches de maintenance préventive peuvent être étendues et souvent éliminées complètement, en particulier si elles sont soutenues par des technologies efficaces de surveillance de l’état, telles que les analyses d’huile. Une programmation bien gérée des analyses d’huile et de vibrations peut confirmer la prolongation des intervalles de vidange d’huile et le remplacement des roulements.

Est-ce que votre organisation a développé un programme de maintenance conditionnelle qui soutient la maintenance préventive?

LOGIQUE : Lorsque l’on considère les programmes de maintenance conditionnelle efficaces qui devraient être utilisés, il faut se souvenir des conditions qui affectent tous les équipements rotatifs. Elles sont toujours les mêmes, très souvent liées les unes aux autres, soit la lubrification, les vibrations, la température, la corrosion, l’usure et l’érosion, pour ne citer que les plus communes. Lors de l’application de la surveillance des conditions et des technologies lors de l’obtention d’échantillons d’huile, de signatures vibratoires, de relevés de température ou de toute autre source de conditions d’équipement, rappelez-vous la règle des trois : prenez des échantillons au même endroit, à la même température de fonctionnement et, si la machine est en marche, à la même vitesse et à la même charge, si cela est possible.

Est-ce que votre organisation améliore de manière continue et cohérente la documentation de maintenance de tous les équipements de l’usine?

LOGIQUE : Au moins une fois par an, l’entretien préventif, la surveillance de l’état de l’équipement et tous les fichiers de tâches d’amélioration de la fiabilité doivent être examinés et mis à jour. Également, le coût du cycle de vie de chaque pièce d’équipement critique doit être évalué et mis à jour et le coût de remplacement des machines qui peuvent être autorisées à fonctionner jusqu’à la panne avant d’être remplacées doit être réévalué. 

Est-ce que l‘organisation utilise des indicateurs de performance de fiabilité des équipements les plus efficaces?

LOGIQUE: Les indicateurs clés de performance des équipements pourraient inclure l’intervalle entre les défaillances, la disponibilité, la fiabilité, la maintenabilité et l’efficacité globale des équipements. Les indicateurs clés de performance pour des activités de maintenance efficaces et efficientes pourraient inclure le temps moyen de réparation, la performance du travail, l’utilisation des bons de travail, le temps de cycle des bons de travail et la maintenance planifiée par rapport à la maintenance non planifiée (urgence).

Certaines organisations utilisent des indicateurs de performance qui sont mal appliqués, mal interprétés ou trompeurs, donnant ainsi l’impression d’avoir des résultats d’amélioration efficaces de la fiabilité. Un exemple serait la disponibilité d’une pièce d’équipement de production appliquée à un système hydraulique. Il peut être considéré opérationnel et disponible, même s’il fuit 100 % du temps en raison d’une fuite interne ou s’il fonctionne à des pressions inférieures à celles qu’il le devrait. Son efficacité réelle pourrait être de 80 %, ce qui rend l’indicateur de performance de disponibilité erronée et non fiable.

En conclusion, l’industrie nord-américaine perd plus de 200 milliards de dollars chaque année en raison d’une maintenance inefficace, de pannes et de défaillances imprévues des équipements. En 1988, une étude a conclu que plus de 55 % de la maintenance était de nature réactive. Une étude menée en 1997 a conclu que 69 % des coûts d’entretien étaient liés à des activités d’entretien entièrement évitables et qu’une partie importante de ces activités étaient liée à des défaillances précoces après l’installation. Cette situation suggère que les questions et les commentaires de ce questionnaire sont pertinents. À moins qu’une installation industrielle ne suive pas les recommandations fournies ci-dessus, on ne le saura peut-être jamais!
________________________|
Auteur du manuel pratique de lubrification des machines, L. (Tex) Leugner est un vétéran du corps royal canadien des ingénieurs électriciens et mécaniciens où il a servi en tant que spécialiste technique. Il a été fondateur et gestionnaire des opérations chez Maintenance Technology International inc. pendant 30 années et détient une certification STLE – spécialisé en lubrifiant. Il est mécanicien de chantier et de poids lourds.
Il peut être contacté à l’adresse courriel : texleug@shaw.ca.

 

 


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*