Machines et Equipments MFO

En Vedette
Les robots sont parmi nous

Plus que jamais pour des tâches de maintenance.


6 octobre 2021
Par Pierre Deschamps

Photo: Tennant.

De manière générale, personne ne peut ignorer l’impact que la COVID-19 a eu sur le nettoyage des locaux et l’entretien des sols, entre autres. Autrement dit, la pandémie a eu pour conséquence la mise en place de protocole additionnels de nettoyage, d’assainissement et de désinfection. Le tout alors même que la disponibilité du personnel d’entretien s’en est trouver presque partout carrément réduite.

Dans un tel contexte, peut-on s’étonner que la robotique, qui depuis plusieurs décennies déjà a envahi presque tous les secteurs d’activités industrielles, s’invite aujourd’hui dans un secteur où elle était jusqu’à il y a peu assez peu présente, soit celui de la maintenance, tout utilisation confondue.

Cela dit, ce qui nous intéresse vraiment ici, c’est plus que tout l’entretien des locaux, où sont apparus depuis quelques années seulement ce que l’on appelle les robots mobiles autonomes (AMR). La pénurie de personnel comme l’actuelle pandémie, tout autant que les gains de productivité et la régularité d’exécution, sont des facteurs explicatifs à ne pas écarter du revers de la main quand vient le temps d’approfondir la question.

Advertisement

Car comme on peut le lire dans un récent livre blanc publié par Tennant Company, intitulé « The Robotics Revolution and Your Cleaning Business », « l’introduction des AMR pour lutter contre de tels problèmes peut sembler quelque peu perturbatrice pour l’industrie du nettoyage – beaucoup étaient initialement sceptiques quant à l’adoption de la technologie –, mais la probabilité que ces machines entraînent une révolution du nettoyage est réelle ».

Cela dit, selon la firme new-yorkaise ABI Research, un cabinet d’analystes technologiques de premier plan qui couvre l’industrie mondiale de la robotique, on estime qu’aux États-Unis « 150 000 nouveaux robots mobiles seront déployés dans les magasins physiques d’ici 2025, et l’utilisation de cobots devrait augmenter de 46 % par an jusqu’en 2030 », ce qui devrait se traduire au cours des dix prochaines années en « une augmentation de 30 % de la productivité grâce à la robotique à travers toutes les industries, y compris le nettoyage ».

Tout juste l’an dernier, cette même firme a produit une étude dont le titre est assez révélateur : « The Business Value of Autonomous Mobile Robots in the Wake of COVID-19 ». Comme le précise Rian Whitton, analyste principal chez ABI et auteur de cette étude, les « utilisateurs finaux qui commencent à déployer des AMR maintenant seront récompensés par une opération plus robuste à laquelle on peut faire confiance pour fonctionner dans un monde où les pandémies et autres externalités majeures sont de plus en plus répandues ».

Ce dernier ajoute même que : « Ceux qui tardent à intégrer cette technologie prometteuse ne verront pas seulement une baisse de productivité, mais passeront également à côté des dividendes versés par les plates-formes robotiques, qui seront un générateur clé pour l’analyse de données et les informations sur l’IoT au cours des cinq à dix ans à venir ».

Une firme bien connue comme Eagle Technology a également publié un livre blanc sur le sujet, dont le titre est « How Robots Are Revolutionizing Warehouse Maintenance ». On y apprend que : « Lentement et progressivement, les robots sont introduits dans de nombreuses industries et installations, ce qui augmente encore la nécessité d’une maintenance robotique périodique pour éviter toute panne ou retard dans les processus de production. De même, les robots sont également utilisés pour la maintenance d’entrepôt, ce qui contribue à augmenter la productivité ».

Plus précisément affirme-t-on dans cette publication, « de nombreux géants du commerce électronique et de sociétés de livraison, qui gèrent leurs propres entrepôts, ont fait l’utilisation de la maintenance robotisée pour assurer le bon fonctionnement de leurs opérations d’entreposage et de livraison. Il n’y a pas de meilleur exemple pour cela qu’Amazon, l’une des plus grandes entreprises au monde. Aux côtés de ses travailleurs humains, Amazon a également installé des machines robotiques pour les aider au quotidien dans leur travail ».

Au dire cette fois de Sunbelt Rentals, un leader nord-américain en location d’équipement, « en plus de soutenir les initiatives de productivité, les machines de nettoyage robotisées offrent une transparence totale grâce à la télémétrie, le processus d’enregistrement et de transmission des lectures des indicateurs de performance clés de la machine. En bref, la télémétrie fournit une preuve de performance ».

Tout laisse donc croire que les robots mobiles autonomes seront de plus en plus nombreux dans de nombreux environnements, et le jour n’est pas si loin où l’intelligence artificielle (IA) va aussi permettre d’améliorer encore plus leur performance, leur temps d’utilisation et la variété des tâches qu’ils seront à même de réaliser.

https://www.tennantco.com/fr_ca.html

https://www.abiresearch.com/

https://www.eaglecmms.com/

https://www.sunbeltrentals.com/

 

 

 

 


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*